Asus ROG Phone 6 Pro se casse en deux lorsqu’il est soumis à un test de flexion

L’année dernière, l’Asus ROG Phone 5 s’est cassé comme une brindille lorsqu’il a été soumis au test de pliage désormais classique effectué par la chaîne YouTube. JerryRigTout. Ainsi, depuis l’introduction du ROG Phone 6 Pro en juillet, vous vous demandez peut-être comment le nouveau combiné pourrait se comporter lorsqu’il est soumis au même type de torture.

Il s’avère que vous avez de la chance. Dans un cas assez simple de « mieux vaut tard que jamais », Zack de JerryRigTout Je n’ai eu accès au ROG Phone 6 Pro qu’aujourd’hui. Si vous êtes impatient de savoir si l’appareil a survécu, prenez du pop-corn et votre boisson préférée et cliquez sur Play ci-dessous.

Tout commence de manière assez standard, avec le Gorilla Glass Victus à l’avant grattant au niveau 6 sur l’échelle de Mohs, avec des rainures plus profondes au niveau 7. Ensuite, il est confirmé que les côtés sont en aluminium, et assez intéressant les boutons sont amovibles. La bosse de la caméra est recouverte de verre et l’écran AMOLED dure environ 30 secondes sous la flamme d’un briquet avant que la zone ne devienne noire et ne se rétablisse jamais.

Le test de pliage est catastrophique, cependant. Un autre ROG Phone se casse en deux, et très facilement dès le premier essai. Fait intéressant, l’écran ne se fissure pas (c’est peut-être le Gorilla Glass Victus au travail), bien qu’il se plie au point d’être inutilisable. Le dos est tout simplement abîmé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *