Samsung et Google annoncent la prise en charge mutuelle de leurs écosystèmes de maison intelligente

Les appareils domestiques intelligents gagnent du terrain, mais il existe des problèmes de compatibilité entre les marques qui causent des maux de tête aux utilisateurs. Le protocole Matter (promu par la Connectivity Standards Alliance) vise à faciliter le contrôle d’une maison intelligente composée d’un mélange d’appareils de différents fabricants. Un pas en avant majeur vers cet objectif a été annoncé aujourd’hui alors que Samsung et Google ont convenu de construire un pont entre les appareils SmartThings et Google Home.

Ce pont est construit sur la fonction multi-admin de Matter, qui permet à différentes applications de se connecter à un ou plusieurs appareils et de les contrôler. Cela signifie qu’un appareil configuré dans Google Home apparaîtra également dans l’application SmartThings et vice versa, de sorte que vous n’avez plus à vous rappeler quelle application contrôle les lumières et laquelle contrôle les haut-parleurs intelligents.

Cela vous permettra également d’acheter l’appareil intelligent que vous voulez plutôt que d’en chercher un qui utilise la même application/le même écosystème que le reste de votre maison intelligente (jongler avec plusieurs applications n’est pas idéal). Tant qu’un appareil prend en charge le protocole Matter, vous pourrez le contrôler et l’automatiser avec SmartThings de Samsung ou Google Home, selon l’application que vous préférez.

Google et Samsung ne sont pas les seuls partisans de Matter – voici le liste des membres. Il comprend Amazon, Ikea, LG, Midea, Tuya et autres. Plusieurs fabricants de smartphones sont également sur la liste : Oppo, Huawei et (curieusement) Apple.

Samsung et Google annoncent la prise en charge mutuelle de leurs écosystèmes de maison intelligente

« SmartThings et Google s’engagent tous deux à offrir le choix de l’utilisateur et à donner aux consommateurs le pouvoir de contrôler leurs propres appareils. Cette collaboration renforce cet engagement en améliorant l’expérience utilisateur et en favorisant la transparence entre les écosystèmes », a déclaré Jaeyeon Jung, vice-président de l’entreprise et responsable de SmartThings.

La prise en charge de la fonctionnalité multi-administration de Matter sera déployée par Samsung et Google dans les semaines à venir.

La source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *